Éthiopie

Éthiopie

Depuis le début des années 2000, nous travaillons avec le ministère éthiopien de la Santé et les gouvernements locaux pour responsabiliser les dirigeants, former le personnel pharmaceutique, aider les établissements de santé à sélectionner et acheter des médicaments de manière plus rentable et concevoir des systèmes d'information qui soutiennent la prise de décision fondée sur des preuves.

Trouver les cas manquants de tuberculose dans les populations minières en Éthiopie

Des interventions sur mesure sont nécessaires pour accéder aux populations difficiles à atteindre afin de prévenir et de traiter la tuberculose. Depuis 2011, nous travaillons en Éthiopie pour trouver des cas de tuberculose manquants en nous concentrant sur les personnes les plus à risque de contracter la maladie, comme les mineurs dans les zones reculées. Nous employons une stratégie globale qui comprend la formation d'agents de santé pour identifier les symptômes de la tuberculose, l'achat d'un appareil GeneXpert pour améliorer le diagnostic, l'utilisation de motos pour transporter les échantillons et la formation d'agents de santé communautaires féminins pour soutenir l'éducation sanitaire et la mobilisation sociale.

Vue d'ensemble

Avec le soutien de l'USAID, nous avons travaillé avec le ministère éthiopien de la Santé pour rendre des services antituberculeux de qualité accessibles à 55 millions de personnes, soit plus de la moitié de la population du pays, y compris les groupes les plus marginalisés, tels que les mineurs, les chauffeurs de camion et les professionnel(le)s du sexe. Nos efforts pour lutter contre le VIH dans le pays se sont concentrés en grande partie sur les femmes et les enfants. Nous avons mis en œuvre des programmes qui intègrent les services liés au VIH dans les soins prénatals, le travail et l'accouchement en formant des prestataires de santé et en fournissant une supervision formative, des stratégies d'amélioration de la qualité et un mentorat. En renforçant la capacité des centres de santé à prendre en charge les enfants séropositifs et à retrouver ceux qui n'avaient pas été détectés auparavant par le système, nos programmes ont plus que doublé le nombre d'enfants séropositifs recevant un traitement. 

Nous avons soutenu l'introduction de services de pharmacie clinique en Éthiopie, qui sont devenus une partie intégrante des services hospitaliers ; élaboré une stratégie nationale pour prévenir et contenir la résistance aux antimicrobiens; et introduit des systèmes pour soutenir les services pharmaceutiques centrés sur le patient. Notre travail s'est poursuivi pour relever les défis critiques du personnel de santé, y compris le renforcement des compétences ; le renforcement des compétences managériales et réglementaires ; et promouvoir une planification et une prise de décision fondées sur des données probantes, en particulier lors d'urgences telles que COVID-19.

Dans le cadre des projets financés par le PEPFAR, les équipes de MSH ont utilisé le test de cas index comme stratégie pour atteindre les cibles 90-90-90 de l'ONUSIDA. Dans le dépistage des cas index, une personne dont l'infection au VIH est confirmée (un cas index) est invitée à contacter les membres de la famille (enfants, conjoint, partenaires sexuels, frères et sœurs et parents) pour les inviter à subir un test de dépistage du VIH. Regardez ce webinaire pour en savoir plus à travers trois études de cas en Éthiopie, en Angola et au Malawi.