Faire des affaires avec MSH

Faire des affaires avec MSH

Management Sciences for Health fait affaire avec des fournisseurs commerciaux externes afin d'obtenir les biens et services nécessaires à la mise en œuvre de programmes de sauvetage dans plus de 60 pays à travers le monde. Cette page est destinée aux fournisseurs commerciaux externes, c'est-à-dire aux entreprises qui vendent des biens et/ou des services commerciaux à MSH.

Management Sciences for Heath s'engage à maintenir le plus haut niveau de conduite éthique. Le personnel de MSH doit adhérer aux normes les plus élevées de conduite éthique et d'intégrité, et les partenaires, agents et sous-traitants de MSH doivent promouvoir une conduite légale et éthique. Si vous avez des raisons de soupçonner qu'un membre du personnel, un partenaire, un agent ou un sous-traitant de MSH n'a pas respecté cette norme, veuillez soumettre un rapport anonyme et confidentiel.

En acceptant un bon de commande de Management Sciences for Health, un fournisseur externe s'engage à respecter les conditions générales du contrat commercial standard de MSH, sauf indication contraire dans le bon de commande. Leur but est de décrire les obligations et les engagements de MSH et du fournisseur extérieur recevant le bon de commande.

Les bons de commande sont régis par la version des conditions générales en vigueur à la date d'émission de la commande.

Les Conditions sont en anglais, ci-dessous, et peuvent être téléchargées dans Français, Portugais et Espagnol.

Les versions précédentes des termes et conditions sont également disponibles en téléchargement.

Contact approvisionnement@msh.org avec des questions, ou pour plus d'informations.

Conditions générales des contrats commerciaux standard

En vigueur le 6 septembre 2016

A. La performance équivaut à l'acceptation

Les termes et conditions des présentes deviennent l'accord exclusif et contraignant entre l'entrepreneur (« vendeur ») et MSH (« acheteur ») couvrant l'achat des produits/services décrits dans le contrat lorsque ces termes et conditions sont acceptés par une reconnaissance écrite et/ou début de l'exécution par l'une ou l'autre des parties.

B. Garantie

L'entrepreneur déclare et garantit à MSH que :

  1. il est dûment organisé, existant valablement et en règle dans la juridiction de sa constitution/organisation/formation ;
  2. il est dûment qualifié pour faire des affaires et est en règle dans chaque juridiction dans laquelle une telle qualification est requise aux fins du présent contrat, sauf lorsque le défaut d'être ainsi qualifié, dans l'ensemble, ne devrait pas raisonnablement affecter négativement sa capacité exécuter ses obligations en vertu du présent Contrat ;
  3. il a le droit, le pouvoir et l'autorité de conclure le présent contrat, d'accorder les droits et licences accordés en vertu du présent contrat et d'exécuter ses obligations en vertu du présent contrat ;
  4. l'exécution du présent Contrat par son représentant dont la signature figure à la fin des présentes a été dûment autorisée par toutes les actions nécessaires du Contractant ;
  5. l'exécution, la livraison et l'exécution du présent contrat par l'entrepreneur ne violeront pas, n'entreront pas en conflit avec, n'exigeront pas le consentement ou n'entraîneront aucune violation ou défaut en vertu de :
  6. tout document organisationnel de l'entrepreneur ; ou
  7. toute loi applicable ;
  8. lorsqu'il sera exécuté et livré par MSH et l'Entrepreneur, le présent Contrat constituera l'obligation légale, valide et contraignante de l'Entrepreneur, opposable à l'Entrepreneur conformément à ses termes ;
  9. il est conforme à toutes les lois applicables au présent Contrat ;
  10. il doit exécuter les services en utilisant du personnel possédant les compétences, l'expérience et les qualifications requises et d'une manière professionnelle et conforme aux normes de l'industrie généralement reconnues pour des services similaires et doit consacrer des ressources adéquates pour remplir ses obligations en vertu du présent contrat ;
  11. l'œuvre n'enfreindra ni ne détournera aucun droit d'auteur, brevet, secret commercial, marque de commerce ou autre droit de propriété détenu par un tiers, et ;
  12. tous les articles livrés en vertu des présentes seront marchands et aptes à être utilisés aux fins particulières décrites dans le présent contrat.

C. Retards

L'entrepreneur doit informer rapidement MSH par écrit de tout facteur, occurrence, condition ou événement susceptible d'affecter ou de retarder l'achèvement approprié et opportun des travaux et/ou la capacité de l'entrepreneur à s'acquitter de ses obligations spécifiées dans les présentes. L'entrepreneur reconnaît que le temps est essentiel pour les travaux. L'entrepreneur sera responsable du défaut de tout manquement important à l'exécution conformément aux conditions du présent contrat, à moins que cette inexécution ne soit causée par un événement hors du contrôle raisonnable de l'entrepreneur et sans la faute ou la négligence de l'entrepreneur, y compris des cas de force majeure ou le ennemi public, actes du gouvernement en sa capacité souveraine ou contractuelle, incendies, inondations, épidémies, restrictions de quarantaine, grèves, embargos sur le fret et conditions météorologiques exceptionnellement sévères.

D. Inspection et acceptation

L'entrepreneur ne présentera pour acceptation que les articles qui sont conformes aux exigences du présent contrat. L'acceptation des marchandises/livrables est censée avoir lieu soit lors de la signature d'une note de réception des marchandises par un employé MSH autorisé, soit sur confirmation écrite détaillée par e-mail envoyée par un employé MSH autorisé. MSH se réserve le droit d'inspecter ou de tester toutes fournitures ou services qui ont été proposés pour acceptation. MSH peut exiger la réparation ou le remplacement des fournitures non conformes ou la réexécution des services non conformes sans augmentation du prix du contrat. Si la réparation/le remplacement ou la réexécution ne corrige pas les défauts ou n'est pas possible, MSH peut demander une réduction de prix équitable ou une contrepartie adéquate pour l'acceptation de fournitures ou de services non conformes.

E. Titre et risque de perte

Le titre et le risque de perte ou d'endommagement des biens/produits fournis en vertu du présent contrat resteront chez l'entrepreneur jusqu'à ce que MSH ou son représentant, consignataire ou agent reçoive la livraison et accepte le(s) produit(s) à destination. spécifié dans le Contrat. L'Entrepreneur sera responsable envers MSH de la totalité des pertes, dommages ou blessures subis par le(s) Bien(s)/Produit(s) survenant alors qu'il est sous la garde, la possession ou le contrôle de l'Entrepreneur, ou résultant des actions ou inactions de l'Entrepreneur. MSH doit soumettre à l'entrepreneur une réclamation écrite pour perte, dommage ou blessure de tout bien/produit dans les 30 jours suivant la livraison à la destination spécifiée dans le contrat. Le titre et le risque de perte ou de dommage ne seront transférés à MSH qu'après l'acceptation finale par MSH du ou des produits/produits, indépendamment du moment et du lieu où MSH en prend physiquement possession.

F. Confidentialité et divulgation des informations

De temps à autre pendant la Durée, l'une ou l'autre des Parties (« Partie divulgatrice ») peut divulguer ou mettre à la disposition de l'autre Partie (« Partie réceptrice ») des informations sur ses activités, la propriété intellectuelle confidentielle, les secrets commerciaux, les informations confidentielles de tiers et d'autres des informations sensibles ou exclusives, que ce soit oralement ou sous forme écrite, électronique ou autre, et qu'elles soient ou non marquées, désignées ou autrement identifiées comme « confidentielles » (collectivement, les « Informations confidentielles »). Les informations confidentielles ne doivent pas inclure les informations qui, au moment de la divulgation :

  1. est ou devient généralement accessible au public et connu du public autrement qu'en raison, directement ou indirectement, d'une violation de la présente clause par la partie réceptrice ou l'un de ses représentants ;
  2. est ou devient disponible pour la partie réceptrice sur une base non confidentielle à partir d'une source tierce, à condition que ce tiers ne soit pas et n'ait pas été interdit de divulguer ces informations confidentielles ;
  3. était connue par ou en la possession de la partie réceptrice ou de ses représentants avant d'être divulguée par ou au nom de la partie divulgatrice ;
  4. a été ou est développé indépendamment par la partie réceptrice sans référence ni utilisation, en tout ou en partie, des informations confidentielles de la partie divulgatrice ; ou
  5. doit être divulgué conformément à la loi fédérale, étatique ou locale applicable, à la réglementation ou à une ordonnance valide émise par un tribunal ou une agence gouvernementale de juridiction compétente.

La partie réceptrice doit :

  1. protéger et sauvegarder la confidentialité des informations confidentielles de la partie divulgatrice avec au moins le même degré de soin que la partie destinataire protégerait ses propres informations confidentielles, mais en aucun cas avec un degré de soin inférieur à celui commercialement raisonnable ;
  2. ne pas utiliser les informations confidentielles de la partie divulgatrice, ou permettre qu'elles soient consultées ou utilisées, à des fins autres que l'exercice de ses droits ou l'exécution de ses obligations en vertu du présent accord ; et
  3. ne pas divulguer ces informations confidentielles à toute personne ou entité, sauf aux représentants de la partie réceptrice qui ont besoin de connaître les informations confidentielles pour aider la partie réceptrice, ou agir en son nom, à exercer ses droits ou à s'acquitter de ses obligations en vertu de l'accord. La partie réceptrice sera responsable de toute violation de cette clause causée par l'un de ses représentants. À tout moment pendant ou après la durée du présent accord, à la demande écrite de la partie divulgatrice, la partie réceptrice et ses représentants doivent retourner rapidement à la partie divulgatrice toutes les copies, que ce soit sous forme écrite, électronique ou autre ou sur un autre support, des informations confidentielles de la partie divulgatrice, ou détruire toutes ces copies et certifier par écrit à la Partie divulgatrice que ces Informations confidentielles ont été détruites. La partie divulgatrice peut demander une réparation équitable (y compris une injonction) contre la partie réceptrice et ses représentants pour empêcher la violation ou la menace de violation de cette clause et pour garantir son application, en plus de tous les autres recours disponibles en droit.

G. Produit du travail/Propriété intellectuelle

Le « produit du travail » comprend tous les livrables et autres données, informations, conceptions, savoir-faire, logiciels, inventions et autres biens matériels et propriété intellectuelle sous tous les supports et formes actuellement connus ou développés ou préparés au cours de, ou résultant de l'exécution du présent Contrat et des modifications au Contrat. En acceptant ce contrat, l'entrepreneur reconnaît que :

  1. MSH, ou toute partie que MSH peut désigner, conservera tous les titres et tous les droits sur tout produit de travail fourni en vertu du présent contrat.
  2. Le produit du travail sera la propriété unique et exclusive de MSH, ou de toute partie désignée par MSH, et sera considéré comme un « travail réalisé pour la location » dans le cadre de l'exécution des présentes. Cela comprend la propriété intellectuelle qui n'a pas été développée au préalable au cours de l'exécution du présent contrat ou résultant de celle-ci, mais qui est incorporée dans tout livrable fourni par l'entrepreneur à MSH en vertu des présentes.
  3. Si le titre d'un produit de travail ne peut, en vertu de la loi, être dévolu à MSH, tous les titres, droits et intérêts y afférents sont irrévocablement cédés par l'entrepreneur à MSH, ou à une partie que MSH peut désigner.
  4. L'entrepreneur s'engage à prendre toutes les autres mesures qui peuvent être raisonnablement demandées par MSH pour mettre en œuvre les dispositions de cette exigence de produit de travail/propriété intellectuelle, y compris, sans s'y limiter, l'exécution de cessions, les enregistrements de droits d'auteur et les demandes de brevet.

L'entrepreneur déclare et garantit en outre que :

  1. le produit du travail livré à MSH ne porte pas atteinte aux droits de toute autre partie
  2. l'entrepreneur est le propriétaire unique du produit du travail avec les pleins pouvoirs et autorité pour conclure le présent contrat
  3. le produit du travail n'a été publié nulle part auparavant et aucun droit n'a été accordé à son égard
  4. le produit du travail ne viole, en tout ou en partie, aucun droit d'auteur ou autre contrat, et ne contient rien de diffamatoire ou de diffamation, ni ne viole le droit à la vie privée de toute personne.

H. Relation

Il est entendu et convenu que l'entrepreneur fournit les biens et/ou services en vertu du présent contrat en tant qu'entité indépendante, et rien dans ce contrat ne créera une relation d'association, de partenariat, de coentreprise, d'employeur-employé ou d'agent-principal. La relation établie par le présent Contrat sera uniquement entre MSH et le Contractant ; l'entrepreneur conservant la responsabilité pleine et entière des actions ou des inactions de tout sous-traitant ou agent. Aucune des parties n'a le droit ou l'autorité expresse ou implicite d'assumer ou de créer des obligations au nom ou au nom de l'autre partie ou de lier l'autre partie à un contrat, un accord ou un engagement avec un tiers.

I. Successeurs et ayants droit

Le présent contrat lie et s'applique au profit des parties au présent contrat et de leurs successeurs et ayants droit autorisés respectifs.

J. Aucun tiers bénéficiaire

Le présent contrat profite uniquement aux parties au présent contrat et à leurs successeurs et ayants droit respectifs autorisés et rien dans le présent contrat, explicite ou implicite, ne confère à une autre personne un droit, un avantage ou un recours légal ou équitable de quelque nature que ce soit en vertu ou en raison de ce Contracter.

K. Sous-traitants

Avant le début de tout travail par un sous-traitant, l'entrepreneur doit conclure un accord écrit avec ce sous-traitant qui lie le sous-traitant à des conditions au moins aussi protectrices des droits et des informations de MSH en vertu du présent contrat. L'engagement d'un sous-traitant par l'entrepreneur ne libère pas l'entrepreneur de ses obligations en vertu du présent contrat. L'entrepreneur demeure entièrement responsable de la performance de chaque sous-traitant et de ses employés et de leur respect de toutes les conditions générales du présent contrat comme s'ils étaient ses propres employés. Rien dans le présent Contrat ne crée de relation contractuelle entre MSH et un Sous-traitant.

L. Cession de droits

Aucune des parties ne peut céder ses droits ou responsabilités en vertu du présent contrat sans le consentement écrit préalable de l'autre partie.

M. Conditions de paiement

Les conditions de paiement pour ce contrat sont telles que spécifiées. Pour les 30 jours nets, le paiement doit être effectué dans les 30 jours suivant la réception ; l'inspection et l'acceptation de tous les articles livrés en attendant la réception par MSH d'une facture finale de l'entrepreneur ainsi que la confirmation de l'acceptation par une personne dûment autorisée (voir Inspection et acceptation ci-dessus). Pour le paiement à la livraison, le paiement sera effectué à réception ; l'inspection et l'acceptation de tous les articles livrés en attendant la réception par MSH d'une facture finale de l'entrepreneur ainsi que la confirmation de l'acceptation par une personne dûment autorisée (voir Inspection et acceptation ci-dessus). Pour le prépaiement partiel, une partie du coût total doit être payée avant la livraison/l'achèvement, comme convenu avec MSH. Afin d'effectuer tout paiement, MSH doit disposer du formulaire W9, W8 ou autre(s) fiscal(s) actuel(s) du bénéficiaire tel que requis par la législation locale, ainsi que toutes les informations bancaires nécessaires pour effectuer le paiement. MSH effectuera tous les paiements par voie électronique en utilisant les informations bancaires enregistrées auprès de MSH. Les paiements seront effectués dans la devise du contrat et ne peuvent pas être répartis sur plusieurs comptes. L'entrepreneur reconnaît que si le compte bancaire fourni à MSH n'accepte pas le paiement dans la devise du contrat, MSH aura le pouvoir exclusif de déterminer à quel taux la conversion de devise requise est effectuée. Dès réception des paiements accélérés du gouvernement, MSH effectuera paiements accélérés à tous les entrepreneurs qualifiés de petites entreprises, dans la mesure du possible.

N. Indemnisation

Sous réserve des termes et conditions du présent contrat, l'entrepreneur (« partie indemnisante ») doit indemniser, défendre et dégager de toute responsabilité MSH et ses dirigeants, administrateurs, employés, agents, sociétés affiliées, successeurs et ayants droit autorisés (collectivement, « partie indemnisée »). contre toutes pertes, dommages, responsabilités, déficiences, réclamations, actions, jugements, règlements, intérêts, récompenses, pénalités, amendes, coûts ou dépenses de quelque nature que ce soit, y compris les honoraires d'avocat, les honoraires et les frais d'application de tout droit à l'indemnisation en vertu du présent Contrat et les frais de poursuite de tout fournisseur d'assurance, encourus par la Partie indemnisée/attribués à la Partie indemnisée (collectivement, les « Pertes »), liés à/découlant de ou résultant de toute Réclamation d'un tiers alléguant :

  1. Violation ou non-respect de toute représentation, garantie ou engagement sous/représentation ou garantie énoncée dans le présent contrat par la partie indemnisante ou le personnel de la partie indemnisante ; ou
  2. Tout acte ou omission négligent ou coupable de la Partie indemnisante ou de son personnel, y compris toute imprudence ou faute intentionnelle dans le cadre de l'exécution de ses obligations en vertu du présent Contrat ; ou
  3. Toute blessure corporelle, décès de toute personne ou dommage à des biens personnels réels ou corporels causés par des actes de négligence ou des omissions de la partie indemnisante ou de son personnel ; ou
  4. Tout manquement de la partie indemnisante ou de son personnel à se conformer aux lois applicables.

O. Assurance – Contrats de moins de 100,000 XNUMX USD ou équivalent en devise locale

En plus de toute autre couverture d'assurance requise par la loi, l'entrepreneur doit, à tout moment pendant la période d'exécution du présent contrat, souscrire et maintenir une assurance adéquate pour couvrir toutes les réclamations, pertes ou dommages résultant d'activités menées aux fins de ce contrat.

P. Assurance – Contrats de plus de 100,000 XNUMX USD ou équivalent en devise locale

Au minimum, l'entrepreneur doit, à ses frais et dépens, fournir et maintenir la couverture d'assurance et les limites de couverture d'assurance suivantes :

  1. Indemnisation des accidents du travail : l'entrepreneur doit fournir et maintenir une assurance d'indemnisation des accidents du travail conformément aux lois de la juridiction applicable, ainsi qu'une couverture de responsabilité de l'employeur avec des limites minimales de 1,000,000 XNUMX XNUMX $ (ou une valeur équivalente dans la devise locale), couvrant tous les employés de l'entrepreneur qui sont engagé dans tout travail en vertu du contrat ; et si un travail est sous-traité, l'entrepreneur exigera du sous-traitant qu'il fournisse la même couverture pour l'un de ses employés engagés dans un travail en vertu du contrat,
  2. Responsabilité civile générale commerciale : l'entrepreneur doit maintenir une couverture de responsabilité civile générale sous une forme large et complète sur la base d'un événement d'un montant minimum de 1,000,000 XNUMX XNUMX $ (ou une valeur équivalente dans la devise locale) à limite unique combinée (lorsque la défense dépasse la limite de responsabilité );
  3. Automobile : l'entrepreneur doit maintenir une assurance responsabilité civile automobile pour inclure une couverture de responsabilité civile, couvrant tous les véhicules possédés, loués et non possédés utilisés dans le cadre du contrat, et la limite unique combinée minimale doit être de 1,000,000 XNUMX XNUMX $ (ou une valeur équivalente dans la devise locale) corporelle blessures et dommages matériels.

Fournir et maintenir une couverture d'assurance adéquate est une obligation importante de l'entrepreneur en vertu du contrat. Cette couverture d'assurance doit être obtenue auprès de sociétés autorisées à fournir une telle couverture conformément à la ou aux juridictions concernées. En ce qui concerne toute compagnie d'assurance domiciliée aux États-Unis, la compagnie doit être autorisée à exercer ses activités dans le(s) État(s) où le travail doit être effectué et doit détenir une cote AM Best d'au moins A-FSC : XI.

L'entrepreneur doit à tout moment se conformer aux conditions de ces polices d'assurance et à toutes les exigences de l'assureur en vertu de ces polices d'assurance, sauf si elles peuvent entrer en conflit avec les lois applicables ou le contrat. Les limites de couverture en vertu de chaque police d'assurance maintenue par l'entrepreneur ne doivent pas être interprétées comme limitant la responsabilité et les obligations de l'entrepreneur en vertu du contrat. De plus, l'entrepreneur déclare et garantit qu'il maintiendra l'assurance et les limites stipulées ci-dessus et que MSH sera répertorié comme un « assuré supplémentaire » sur le certificat d'assurance de l'entrepreneur. L'entrepreneur doit fournir à MSH des certificats d'assurance décrivant les exigences en matière d'assurance énoncées dans la présente section. MSH se réserve le droit à tout moment de résilier immédiatement le Contrat, ou toute partie de celui-ci, si de l'avis de MSH, une telle couverture d'assurance est inadéquate.

Q. Autres garanties

À la demande raisonnable de MSH, l'entrepreneur doit, à ses frais et dépens, signer et remettre tous ces autres documents et instruments, et prendre tous les autres actes nécessaires pour donner plein effet au présent contrat.

R. Licences et permis

L'entrepreneur doit, à ses propres frais, conserver toutes les certifications, références, licences et/ou permis nécessaires à la conduite de ses activités liées au présent contrat. L'entrepreneur doit également s'assurer que ses employés, ses sous-traitants et son équipement sont correctement licenciés et autorisés, comme l'exigent toutes les juridictions où le travail est effectué dans le cadre de l'exécution du présent contrat.

S. Droit d'audit

À tout moment pendant la durée du présent accord sur préavis écrit, l'entrepreneur doit permettre à MSH, sa direction, ses auditeurs et/ou ses régulateurs, d'inspecter, d'examiner, de tester et d'auditer (chacun, un « Audit ») l'entrepreneur et ses sous-traitants. ' opérations, procédures et dossiers commerciaux qui sont pertinents pour les services fournis en vertu des présentes par l'entrepreneur. En outre, dans la mesure où l'entrepreneur a accès aux informations personnelles, MSH aura le droit d'effectuer un audit concernant les activités de traitement et les pratiques de sécurité de l'entrepreneur et de ses sous-traitants afin de vérifier les activités de traitement de l'information et les pratiques de sécurité qui sont pertinentes à la fourniture des Services sont exécutés conformément aux termes du présent Contrat. Dans le cas où MSH détermine raisonnablement que les pratiques et procédures de sécurité de l'entrepreneur ne répondent pas aux normes de l'industrie ou aux exigences du présent accord, alors l'entrepreneur doit sans délai déraisonnable corriger ces lacunes à ses frais et rembourser à MSH le coût total de l'audit.

T. Admissibilité à recevoir un financement ou un paiement de MSH

En signant le présent contrat, le contractant certifie que ni lui, ni aucun de ses mandants :

  1. sont actuellement exclus, suspendus, proposés pour exclusion, ou autrement déclarés inéligibles à l'attribution de contrats par toute autorité ou institution applicable ; y compris, mais sans s'y limiter, le gouvernement fédéral des États-Unis. 
  2. ont été reconnus coupables ou ont fait l'objet d'un jugement civil rendu contre eux pour fraude ou infraction pénale en rapport avec l'obtention, la tentative d'obtention ou l'exécution d'une transaction ou d'un contrat public (fédéral, étatique ou local) dans le cadre d'une transaction publique ; violation des lois antitrust fédérales ou étatiques ou commission de détournement de fonds, de vol, de contrefaçon, de corruption, de falsification ou de destruction de dossiers, de fausses déclarations, d'évasion fiscale, de recel de biens volés, de fausses déclarations ou d'entrave à la justice ; la commission de toute autre infraction indiquant un manque d'affaires  
  3. sont actuellement inculpés ou autrement accusés au pénal ou au civil par une entité gouvernementale (fédérale, étatique ou locale) d'avoir commis l'une des infractions énumérées ci-dessus d.
  4. avoir eu une ou plusieurs opérations publiques (fédérales, étatiques ou locales) résiliées pour cause ou défaut au cours des trois années précédentes.
  5. conclura sciemment des sous-accords ou des sous-contrats en vertu du présent contrat avec une personne ou une entité qui est exclue, suspendue, proposée pour exclusion ou autrement déclarée inéligible à l'attribution de contrats par toute autorité ou institution applicable ; y compris, mais sans s'y limiter, le gouvernement fédéral des États-Unis. 
  6. Avoir été reconnu coupable de toute infraction pénale fédérale des États-Unis en vertu de la loi fédérale des États-Unis au cours des 24 derniers mois
  7. Avoir des obligations fiscales fédérales des États-Unis impayées qui ont été évaluées pour lesquelles tous les recours judiciaires et administratifs ont été épuisés ou sont devenus caducs, et qui ne sont pas payés en temps opportun conformément à un accord avec l'autorité responsable de la perception de l'impôt à payer

MSH ne sera pas responsable des coûts encourus dans le cadre du travail de tout entrepreneur ou sous-traitant qui ne peut pas certifier tout ce qui précède ou qui certifie faussement ce qui précède

Décret exécutif de l'U. sur le financement du terrorisme

Les lois américaines interdisent les transactions avec, et la fourniture de ressources et de soutien aux individus et organisations associés au terrorisme. Il est de la responsabilité légale de l'entrepreneur d'assurer le respect de ces décrets et lois en veillant à ce que tous les sous-traitants potentiels soient vérifiés par rapport aux listes de surveillance applicables pour vérifier qu'ils ne sont associés à aucune organisation terroriste avant d'émettre un contrat de sous-traitance. Cette disposition doit être incluse dans tous les instruments contractuels de niveau inférieur émis en vertu du présent contrat.

V. Traite des personnes/Travail interdit

MSH a une politique de tolérance zéro concernant toutes les formes de traite des personnes, y compris, mais sans s'y limiter : le travail forcé, le trafic sexuel, le travail en servitude, la servitude pour dettes parmi les travailleurs migrants, la servitude domestique involontaire, le travail forcé ou sous contrat des enfants et les enfants soldats. Les entrepreneurs, leurs employés, recruteurs de main-d'œuvre, courtiers ou autres agents ne doivent pas s'engager dans :

  1. Traite des personnes (telle que définie dans le Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée) pendant la durée du présent Contrat ;
  2. Acquisition d'un acte sexuel commercial pendant la durée du présent Contrat ;
  3. Recours au travail forcé dans l'exécution du présent Contrat ;
  4. Actes qui soutiennent ou favorisent directement la traite des personnes, y compris, mais sans s'y limiter :
    une. Détruire, dissimuler, confisquer ou refuser à un employé l'accès à ses documents d'identité ou d'immigration ;
    b. Ne pas fournir le transport de retour ou payer les frais de transport de retour d'un employé d'un pays en dehors des États-Unis vers le pays à partir duquel l'employé a été recruté à la fin de l'emploi si l'employé le demande.
    c. Solliciter une personne à des fins d'emploi, ou offrir un emploi, au moyen de prétextes, de représentations ou de promesses matériellement faux ou frauduleux concernant cet emploi ;
    ré. Facturer les frais de recrutement des employés ; ou
    e. Fournir ou organiser un logement qui ne répond pas aux normes de logement et de sécurité du pays hôte.

S'il s'avère que l'entrepreneur a enfreint cette disposition, MSH est autorisé à résilier tous les contrats actifs sans pénalité, et est également autorisé à poursuivre toute autre action corrective autorisée comme indiqué dans la section 1704 (c) de la Loi sur l'autorisation de la défense nationale pour l'exercice. 2013 (Pub. L. 112-239, promulgué le 2 janvier 2013).

W. Certification anti-corruption/contrecoup/lobbying

En signant le présent contrat, l'entrepreneur certifie par la présente que l'entrepreneur ou l'un de ses agents :

  1. n'ont pas payé et n'offriront pas de payer, ou n'autoriseront pas le paiement, directement ou indirectement, de sommes d'argent ou d'objets de valeur à tout fonctionnaire ou employé du gouvernement, ou à tout parti politique ou candidat à un poste politique dans le but d'influencer un acte ou décision de ce fonctionnaire ou du gouvernement
  2. ne sont pas et ne deviendront pas un fonctionnaire ou un employé du gouvernement pendant la durée du présent contrat
  3. n'ont pas et ne solliciteront pas ou tenteront de solliciter une rémunération personnelle supplémentaire, un crédit, un cadeau, une gratification ou une chose de valeur, directement ou indirectement, de la part d'un employé de MSH afin d'obtenir ou de conserver des affaires ou de diriger des affaires à toute personne
  4. n'ont pas et n'incluront pas, directement ou indirectement, le montant des pots-de-vin ou des commissions occultes dans le prix du présent Contrat.
  5. informera immédiatement MSH si un membre du personnel de MSH demande une forme de cadeau, de commission ou de remise personnelle
  6. L'entrepreneur doit informer MSH par écrit immédiatement de tout changement de circonstances qui rend toute représentation ou garantie faite dans cette section inexacte ou incomplète. En aucun cas, MSH ne sera obligé, en vertu du présent contrat, de prendre des mesures ou d'omettre de prendre des mesures qui, selon MSH, de bonne foi, entraîneraient une violation des lois, y compris, mais sans s'y limiter, la loi américaine sur les pratiques de corruption à l'étranger.

X. Marchandises interdites

L'entrepreneur ne doit en aucun cas se procurer l'un des éléments suivants dans le cadre du présent contrat : (i) équipement militaire, (ii) équipement de surveillance, (iii) produits et services à l'appui de la police ou d'autres activités d'application de la loi, (iv) avortement équipements et services, (v) Produits de luxe et équipements de jeu, (vi) Équipements de modification des conditions météorologiques, (vii) Tout bien ou service obtenu auprès d'entreprises ou d'individus qui sont exclus, suspendus, proposés pour exclusion, ou autrement déclarés inéligibles à l'attribution de contrats par toute autorité ou institution applicable ; y compris, mais sans s'y limiter, le gouvernement fédéral des États-Unis, (viii) tous les biens produits en utilisant le travail de toute personne subissant une peine d'emprisonnement ou tout travail forcé ou sous contrat des enfants, ou (ix) tous les biens expédiés de, ou les services fournis par des citoyens ou résidents légaux de l'un des pays sources interdits répertoriés dans la référence obligatoire ADS 310 mac. Des conseils sur l'éligibilité de produits et services spécifiques peuvent être obtenus auprès de MSH. Si MSH détermine que l'entrepreneur a acheté des produits ou des services dans le cadre du présent contrat contrairement aux exigences de la présente clause, et a reçu un paiement à ces fins, MSH demandera à l'entrepreneur de rembourser le montant total de l'achat.

Y. Réglementation des exportations

Les marchandises à expédier en vertu du présent contrat (le cas échéant) peuvent être soumises aux lois et réglementations américaines sur le contrôle des exportations. L'entrepreneur ne doit pas exporter, réexporter, revendre, expédier ou détourner ou faire exporter, réexporter, revendre, expédier ou détourner, directement ou indirectement, toute marchandise fournie en vertu ou dérivée du présent contrat vers un pays interdit tel que spécifié dans les lois et réglementations américaines sur le contrôle des exportations ou à tout ressortissant, pays, utilisateur final ou utilisateur final étranger qui nécessite une licence d'exportation ou une autre approbation sans avoir obtenu au préalable une telle licence ou approbation.

Z. Divulgation obligatoire

Si le contrat est directement imputé à un accord de coopération financé par l'USAID, l'entrepreneur doit divulguer, en temps opportun, par écrit au bureau de l'inspecteur général de l'USAID et au MSH toutes les violations du droit pénal fédéral américain impliquant la fraude, la corruption ou violations de la gratuité affectant potentiellement le prix fédéral. Les divulgations doivent être envoyées à : Agence des États-Unis pour le développement international Bureau de l'inspecteur général PO Box 657 Washington, DC 20044-0657. Téléphone : 1-800-230-6539 ou 202-712-1023. Courriel : ig.hotline@usaid.gov URL : https://oig.usaid.gov/content/usaid-contractor-reporting-form.

Le défaut de faire les divulgations requises peut entraîner tous les recours légalement disponibles, y compris, mais sans s'y limiter, la suspension ou l'exclusion de l'entrepreneur. Pour confirmer si le contrat que vous avez reçu de MSH sera directement imputé à un accord de coopération financé par l'USAID, contactez MSH.

AA. Conformité aux lois – Applicable à tous les contrats

L'entrepreneur doit se conformer à toutes les lois, décrets, règles et réglementations applicables à son exécution dans le cadre du présent contrat et est responsable de s'assurer que tous les sous-traitants et/ou agents effectuant des travaux dans le cadre du présent contrat s'y conforment également. Ces lois, décrets, règles et règlements comprennent, sans s'y limiter :

  1. Les lois anti-boycott administrées par les départements du Commerce et du Trésor des États-Unis
  2. Toute proclamation, décret exécutif ou statut administré par l'Office of Foreign Asset Control (OFAC) et les règlements d'application de l'OFAC au 31 CFR chapitre V
  3. Règlement sur le trafic international d'armes, 22 CFR Parties 120 et suivantes ; le Règlement sur l'administration des exportations, 15 CFR Parties 730 et suivantes ; et le Foreign Asset Control Regulations, 31 CFR Chapitre V
  4. Le Cargo Preference Act de 1954 (46 USC App. 1241(b))
  5. 49 USC 40118, le « Fly America Act »
  6. 31 USC 1352 concernant les limitations sur l'utilisation des fonds affectés pour influencer certains contrats fédéraux ;
  7. 18 USC 431 relative aux fonctionnaires à ne pas bénéficier
  8. 40 USC chapitre 37, Heures de travail contractuelles et normes de sécurité
  9. 41 USC chapitre 87, Pots-de-vin
  10. 41 USC 4712 et 10 USC 2409 relatifs à la protection des dénonciateurs, et ;
  11. 41 USC chapitre 21 relatif à l'intégrité des achats

BB. Conformité aux lois – Applicable aux contrats exécutés aux États-Unis

En plus des lois, décrets, règles et réglementations cités ci-dessus dans la clause AA, les entrepreneurs effectuant des travaux pour MSH aux États-Unis sont tenus de se conformer aux réglementations suivantes et de s'assurer que tous les sous-traitants et/ou agents effectuant des travaux dans le cadre de cette contrat sont également conformes :

  1. Égalité des chances - en particulier l'EO 11246, « Egalité des chances en matière d'emploi », tel que modifié par l'EO 11375, « Modification de l'ordonnance exécutive 11246 relative à l'égalité des chances en matière d'emploi », et tel que complété par les règlements au 41 CFR chapitre 60, « » Bureau de Programmes de conformité des contrats fédéraux, égalité des chances en matière d'emploi, ministère du Travail,'' dans la mesure requise
  2. Les exigences de 41 CFR 60–1.4(a), 60–300.5(a), 60–741.5(a) et de l'Executive Order 13496 (29 CFR Part 471, Annexe à la sous-partie A). Ces réglementations interdisent la discrimination contre les personnes qualifiées en fonction de leur statut d'ancien combattant protégé ou de personnes handicapées, et interdisent la discrimination contre toutes les personnes en raison de leur race, couleur, religion, sexe, orientation sexuelle, identité de genre ou origine nationale. De plus, ces réglementations exigent que les entrepreneurs principaux et les sous-traitants concernés prennent des mesures positives pour employer et progresser dans l'emploi sans distinction de race, de couleur, de religion, de sexe, d'identité de genre, d'orientation sexuelle, d'origine nationale, de statut d'ancien combattant protégé ou de handicap.
  3. Action positive pour les travailleurs handicapés,
  4. L'interdiction des installations séparées,
  5. Loi sur les contrats de service de 1965
  6. Toutes les normes, ordonnances ou réglementations applicables émises en vertu de la Clean Air Act (42 USC 7401 et suiv.) et de la Federal Water Pollution Control Act telle que modifiée (33 USC 1251 et suiv.)., et ;
  7. Lois sur le salaire minimum en vertu du décret exécutif 13658 ;

CC. Limiter les activités de construction

La construction, la modification ou la réparation (y compris le dragage et l'excavation) de bâtiments, de structures ou d'autres biens immobiliers, y compris, sans s'y limiter, les améliorations, la rénovation, la modification et la remise à neuf ne sont pas admissibles à un remboursement en vertu du présent contrat.

DD. Conflit d'intérêt personnel

L'entrepreneur ne doit pas s'engager dans des activités conflictuelles, c'est-à-dire des activités qui entrent en conflit avec les intérêts de MSH ou les obligations de l'entrepreneur en vertu du présent contrat. L'entrepreneur ne doit s'engager dans aucune activité qui crée un intérêt financier ou matériel qui compromettrait ou semblerait compromettre son impartialité dans l'exécution des travaux requis par le présent contrat. Le présent Contrat n'est pas exclusif et les parties sont libres de nouer d'autres relations de même nature avec d'autres parties

EE. Conflit d'intérêts organisationnel

L'entrepreneur ne doit pas s'engager dans des activités ou des relations qui pourraient affecter l'objectivité de l'entrepreneur dans l'exécution des travaux en le rendant incapable ou potentiellement incapable de fournir une assistance ou des conseils impartiaux à MSH, ce qui créerait une concurrence déloyale ou toute forme de conflit organisationnel de intérêt pour MSH.

FF. Impôts

En tant que société internationale à but non lucratif enregistrée, MSH est exonérée de la taxe sur les ventes, de la taxe sur la valeur ajoutée et de la plupart des autres droits et taxes. L'entrepreneur exclura ces frais du prix du contrat et ne facturera pas à MSH les taxes/droits/prélèvements dont il est exonéré.

GG. Dommages-intérêts

Si le contractant ne livre pas les fournitures ou n'exécute pas les services dans les délais spécifiés dans le présent contrat, le contractant paiera à MSH des dommages-intérêts forfaitaires de 1 % du prix total du contrat, par jour calendaire de retard. Si MSH résilie ce contrat en tout ou en partie en vertu de la clause de résiliation pour cause/rupture de contrat, l'entrepreneur sera responsable des dommages-intérêts qui s'accumuleront jusqu'à ce que MSH obtienne raisonnablement la livraison ou l'exécution de fournitures ou de services similaires. Ces dommages-intérêts s'ajoutent aux surcoûts de rachat au titre de la clause de résiliation. L'entrepreneur ne sera pas facturé de dommages-intérêts forfaitaires lorsque le retard de livraison ou d'exécution est indépendant de la volonté de l'entrepreneur et sans faute ou négligence de l'entrepreneur, comme défini dans la clause sur les retards du présent contrat.

HH. Faillite ou administration

Dans le cas où l'entrepreneur engage une procédure relative à la faillite ou à l'administration, qu'elle soit volontaire ou involontaire, l'entrepreneur s'engage à fournir une notification écrite de la faillite ou de l'administration à MSH dès le début de toute procédure relative à la faillite ou l'administration, qu'elle soit volontaire ou involontaire, l'Entrepreneur s'engage à notifier par écrit la faillite ou l'administration à MSH dès l'ouverture de toute procédure relative à cette faillite ou administration. Cette notification doit inclure la date à laquelle la demande de mise en faillite ou d'administration a été déposée, l'identité du tribunal auprès duquel la demande de mise en faillite ou d'administration a été déposée, et une liste de tous les contrats et/ou ordonnances contre lesquels le paiement final n'a pas été effectué. Cette obligation reste en vigueur jusqu'au paiement final en vertu du présent contrat

II. Litiges – Avis de litige

En cas de litige relatif à l'interprétation ou à l'application du présent Contrat, une Partie doit envoyer une notification écrite du litige à l'autre Partie pour tentative de résolution par des négociations de bonne foi dans les vingt-huit (28) jours calendaires suivant la réception de cette notification. Si le problème n'a pas été résolu, ou si les parties ne se réunissent pas, dans les vingt-huit (28) jours calendaires suivant l'avis de différend, l'une ou l'autre des parties peut engager une procédure de règlement extrajudiciaire des différends (« ADR ») comme décrit dans les « Disputes » – Clause de règlement extrajudiciaire des différends » du présent accord.

JJ. Litiges – Mode alternatif de règlement des litiges (« ADR »)

Pour engager une procédure ADR, une Partie doit notifier par écrit à l'autre Partie les problèmes à résoudre par l'ADR clairement identifiés comme un « Avis d'ouverture d'ADR ». Dans les vingt et un (21) jours suivant la réception de l'avis original de l'ADR, les parties sélectionneront un tiers neutre mutuellement acceptable parmi les panels de personnalités neutres distinguées de l'Institut international de prévention et de résolution des conflits (CPR) pour présider à la résolution de la procédure ADR. Si les parties ne parviennent pas à se mettre d'accord sur un neutre mutuellement acceptable dans ce délai, l'une ou l'autre des parties peut demander au président du CPR Institute for Dispute Resolution (« CPR »), 366 Madison Avenue, 14th Floor, New York, New York 10017, de sélectionnez un neutre.

Au plus tard cinquante-six (56) jours civils après la sélection, le neutre tiendra une audience pour résoudre chacun des problèmes identifiés par les parties. La procédure ADR doit :

  1. Se dérouler en un lieu convenu par les Parties. Si les Parties ne peuvent s'entendre, le neutre désignera un lieu.
  2. Se dérouler en anglais
  3. Être effectué conformément aux règles et procédures établies par le neutre en ce qui concerne la présentation des pièces, la convocation des témoins, les décisions et les recours proposés, le temps alloué pour le témoignage de chaque partie et tous les autres aspects de la procédure.

Les négociations de règlement, y compris les déclarations qui y sont faites, ne seront en aucun cas admissibles. Les affidavits préparés aux fins de l'audience ADR ne seront pas non plus recevables. Quant à toutes les autres questions, le neutre aura la seule discrétion quant à l'admissibilité de toute preuve.

KK. Changements

Le présent contrat ne peut être modifié ou amendé que par l'émission d'un avenant écrit signé par un représentant autorisé des deux parties.

LL. Option d'extension

MSH peut, à sa seule discrétion, choisir de prolonger la période d'exécution du présent Contrat via l'émission d'une modification écrite émise conformément à la clause « Modifications » ci-dessus.

MM. Avis

Tous les avis, demandes, consentements, réclamations, demandes, renonciations et autres communications en vertu du présent Contrat (chacun, un « Avis ») doivent être faits par écrit et doivent être livrés par courrier électronique avec accusé de réception, télécopie avec confirmation de transmission, remise en main propre ou service de messagerie de nuit reconnu au niveau national avec port prépayé. Sauf disposition contraire du présent Contrat, un Avis n'est effectif que (a) à sa réception par la Partie destinataire, et (b) si la Partie donnant l'Avis s'est conformée aux exigences de la présente Section.

NN. Divisibilité

Si une disposition du présent contrat est jugée invalide ou inapplicable par un tribunal compétent, le reste des dispositions, autres que les parties jugées invalides ou inapplicables, n'en sera pas affecté, et chaque disposition valide des présentes sera être appliqué dans toute la mesure permise par la loi.

OO. Résiliation pour convenance

MSH se réserve le droit de résilier le présent contrat, ou toute partie de celui-ci, à sa seule convenance par l'envoi d'un avis écrit à l'entrepreneur. À la réception d'un tel avis, l'entrepreneur doit, sauf indication contraire de l'avis, arrêter tous les travaux en vertu des présentes et faire cesser le travail par tous ses fournisseurs et sous-traitants dès que possible dans les 5 jours ouvrables suivant la réception de l'avis de MSH. Dans le cas où le contrat est résilié pour des raisons de commodité, MSH paiera à l'entrepreneur les coûts encourus en relation directe avec les travaux en cours, au(x) taux convenu(s) dans le contrat, jusqu'à la date de résiliation moins le montant de tout paiement effectué à l'entrepreneur avant la date de la résiliation. L'entrepreneur ne sera pas payé pour les travaux exécutés ou les coûts encourus qui auraient raisonnablement pu être évités, ni pour les commandes de matériaux ou de fournitures passées après l'envoi d'un avis écrit de résiliation par MSH. L'entrepreneur n'aura droit à aucune réclamation ou réclamation de privilège contre MSH pour une quelconque indemnisation ou dommages-intérêts supplémentaires en cas de résiliation et de paiement. La résiliation du présent contrat ne constituera pas une renonciation à l'un des droits ou recours de la partie résiliatrice en vertu du présent accord, en droit, en équité ou autrement. 

PP. Résiliation pour cause/rupture de contrat

MSH se réserve le droit de résilier le présent contrat, ou toute partie de celui-ci, pour un motif valable dans le cas où :

  1. L'entrepreneur manque à ses obligations, n'exécute pas, ne se conforme pas à l'une des conditions générales du contrat, ou empêche toute autre partie au contrat d'être en mesure d'exécuter ses obligations, ou ;
  2. L'entrepreneur devient insolvable ou est généralement incapable de payer, ou ne paie pas, ses dettes à leur échéance ; ou;
  3. L'Entrepreneur dépose ou a déposé contre lui une demande de mise en faillite volontaire ou involontaire ou fait l'objet, volontairement ou involontairement, de toute procédure en vertu d'une loi nationale ou étrangère sur la faillite ou l'insolvabilité ; ou;
  4. L'entrepreneur viole ou menace de violer toute déclaration, garantie ou engagement de l'entrepreneur en vertu du présent accord et soit la violation ne peut pas être corrigée ou, si la violation peut être corrigée, elle n'est pas corrigée par l'entrepreneur dans un délai commercialement raisonnable de temps dans les circonstances, en aucun cas plus de dix jours ouvrables suivant la réception par l'entrepreneur de l'avis d'une telle violation.

Toute résiliation en vertu de la présente section prend effet à la réception par l'entrepreneur de l'avis de résiliation de MSH ou de toute date ultérieure indiquée dans l'avis.

À la réception d'un tel avis, l'entrepreneur doit, sauf indication contraire de l'avis, arrêter immédiatement tous les travaux en vertu des présentes et doit immédiatement faire cesser les travaux de tous ses fournisseurs et sous-traitants. Dans le cas où le contrat est résilié pour un motif valable, MSH ne sera pas tenu de payer au contractant un montant pour des fournitures ou des services qui n'auraient pas encore été acceptés par MSH au moment de l'envoi de la notification écrite. En outre, MSH peut demander des dommages-intérêts suffisants pour couvrir les pertes économiques résultant de la rupture du contrat et l'entrepreneur sera responsable envers MSH de tous les droits et recours prévus par la loi. S'il est déterminé que MSH a résilié de manière inappropriée le présent Contrat pour manquement, cette résiliation sera considérée comme une résiliation pour des raisons de commodité. La résiliation du présent accord ne constituera pas une renonciation à l'un des droits ou recours de la partie résiliante en vertu du présent accord, en droit, en équité ou autrement.

QQ. Loi applicable

Cet entrepreneur sera régi, interprété et appliqué conformément aux lois de l'État de New York, sans égard à ses règles de conflit de lois.

RR. Survie

Les droits et obligations respectifs énoncés dans les clauses relatives à la confidentialité, à la limitation de responsabilité, aux garanties, à l'indemnisation et à l'assurance ainsi que cette clause (survie) survivront indéfiniment à l'expiration ou à la résiliation du présent contrat.

SS. Accord complet

Le présent contrat constitue l'intégralité de l'accord et de la compréhension des parties en ce qui concerne son objet et remplace toutes les communications orales et écrits antérieurs à cet égard.

Recherche