MSH dirige un projet au Bangladesh pour améliorer l'accès aux services de santé pour les jeunes femmes et les nouveaux parents

24 février 2021

MSH dirige un projet au Bangladesh pour améliorer l'accès aux services de santé pour les jeunes femmes et les nouveaux parents

MSH dirigera un nouveau projet visant à améliorer la qualité et l'utilisation des services de santé maternelle, néonatale et infantile (SMNI) et de planification familiale (PF) pour les jeunes femmes bangladaises et leurs partenaires dans la municipalité urbaine mal desservie de Tongi à Gazipur, près de Dhaka. En raison des profondes inégalités entre les sexes, des taux élevés de fécondité chez les adolescentes et du manque de connaissances en matière de santé reproductive, une approche innovante est nécessaire pour fournir des services centrés sur la personne, adaptés et culturellement adaptés. 

Le projet triennal « Healthy Women, Healthy Families », lancé en janvier 2021, a été rendu possible grâce à une subvention de Margaret A. Cargill Philanthropies. MSH travaillera en collaboration avec les responsables de la santé du district ; le ministère de la Santé et du Bien-être familial ; et le Ministère des collectivités locales, du développement rural et des coopératives, qui partagent la responsabilité de la santé urbaine au Bangladesh. En collaboration avec des partenaires locaux, MSH co-concevra, mettra en œuvre et évaluera le programme pour les jeunes femmes et leurs partenaires, en se concentrant particulièrement sur les parents pour la première fois.

En utilisant une approche de conception innovante et centrée sur l'humain qui prend en compte le contexte évolutif de la pandémie de COVID-19, ce projet améliorera la qualité des soins cliniques pour les soins prénatals, la santé et la nutrition du nouveau-né et du nourrisson, et la planification d'un espacement sain des naissances. Offrant aux jeunes mères des services de soutien social, en particulier de la part de leurs pairs, le programme favorisera l'engagement positif des personnes clés de leur vie, telles que les partenaires masculins, les parents et les beaux-parents. Un engagement communautaire soutenu avec les dirigeants locaux et les membres de la communauté renforcera l'appropriation locale du programme, tandis que les preuves et les apprentissages générés par le programme aideront à éclairer la politique et la programmation nationales de la jeunesse.

« Nous sommes ravis d'étendre notre travail au Bangladesh en mettant l'accent sur les mères et les enfants vivant dans la pauvreté urbaine et sans accès à l'éducation et aux outils de planification familiale, ni à des services de santé appropriés », a déclaré Marian W. Wentworth, président-directeur général de MSH. « Le Bangladesh a le taux de fécondité des adolescentes le plus élevé d'Asie, donc cibler les jeunes femmes et leurs partenaires peut aider à améliorer les résultats maternels et néonatals. »

Apprendre encore plus

Recherche