Questions-réponses : Soutenir le développement d'un tableau de bord national transversal de la santé en Tanzanie

27 juillet 2021

Questions-réponses : Soutenir le développement d'un tableau de bord national transversal de la santé en Tanzanie

En janvier 2020, le ministère tanzanien de la Santé, du Développement communautaire, du Genre, des Personnes âgées et des Enfants (MoHCDGEC), en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé et le Projet de services d'appui technique (TSSP), a identifié le besoin d'un plan national de santé transversal. tableau de bord qui permettrait un reporting plus efficace du District Health Information Software 2 (DHIS-2), qui est le référentiel national de données d'information sur la santé. 

Nous avons parlé avec Isabelle Nagunwa, conseiller stratégique en information, Management Sciences for Health (MSH) TSSP, et Claude John Kumalija, responsable du système d'information sur la gestion de la santé du MoHCDGEC, sur cette initiative réussie visant à renforcer la planification et la prise de décision du système de santé en Tanzanie et à faire avancer le pays vers son objectif d'atteindre les cibles 95-95-95 de l'ONUSIDA d'ici 2030.

Qu'est-ce qu'un tableau de bord transversal et pourquoi le système de santé tanzanien avait-il besoin de ce système ? 

IN: Le tableau de bord centralisé est un élément essentiel d'une stratégie d'information numérique en Tanzanie. Il s'agit d'une interface conviviale qui permet un accès rapide et facile aux données (tableaux, cartes, graphiques, rapports) pour des rapports plus efficaces à partir de DHIS-2, une plate-forme Web utilisée pour collecter des données dans tous les établissements de santé publics. Nous avons eu l'idée d'utiliser un tableau de bord centralisé unique avec un point d'accès qui rassemblerait les données de divers programmes de santé et présenterait les informations de manière visuellement conviviale. Le tableau de bord facilite l'analyse des données. Ceci est essentiel, en particulier pendant les périodes de rapport et de planification telles que la préparation des profils de santé des conseils et des régions et des plans complets des conseils de santé. Cela rend la planification et la budgétisation un processus beaucoup plus facile et plus efficace. 

Pourquoi le système devait-il changer ?

CK : La récupération des données DHIS-2 était un défi, et il était difficile pour les gestionnaires de suivre les indicateurs de différents programmes de santé. Avec le tableau de bord transversal DHIS-2, nous sommes désormais en mesure de rassembler tous les indicateurs clés du programme dans un seul écran de modèle, où les gestionnaires et les hauts fonctionnaires du gouvernement peuvent facilement accéder aux données pour un examen et une action rapides. 

Quel a été le rôle de MSH dans l'élaboration du tableau de bord ?

IN: Nous avons travaillé avec le ministère et d'autres parties prenantes pour développer le document d'orientation du tableau de bord transversal, qui a fourni un aperçu de l'état du programme VIH et d'autres priorités de santé pour chaque district. Nous nous sommes concentrés sur les domaines de santé prioritaires pour développer 37 indicateurs essentiels, y compris pour le VIH/SIDA et les cibles connexes. Nous avons également soutenu des réunions et des ateliers techniques et travaillé avec l'Université de Dar es Salaam pour fournir une assistance technique sur le développement ultérieur des fonctionnalités de DHIS-2. Parce qu'il s'agit d'une base de données open source, vous devez la personnaliser pour répondre à vos besoins. Nous avons finalisé le tableau de bord en mai 2020 et soutenons le plan de déploiement, qui est mis en œuvre par étapes.

CK : MSH a fait partie intégrante de l'introduction du tableau de bord transversal Tanzanie DHIS-2. À ce jour, nous avons atteint un consensus sur la sélection des indicateurs clés, personnalisé le modèle et organisé des séances de démonstration avec le personnel technique du ministère. 

Qu'est ce qui a changé?

CK : DHIS-2 est maintenant populaire dans le monde entier. La Tanzanie a commencé à mettre en œuvre DHIS-2 en 2013 avec le soutien des agences des Nations Unies et des partenaires financiers. Depuis lors, le système a amélioré le taux de signalement mensuel de 28 % en 2013 à 95 % en 2020, avec plus de 8,000 XNUMX établissements de santé, y compris des établissements publics, confessionnels et privés.

IN: Les données basées sur DHIS-2 sont désormais plus faciles d'accès et fournissent des informations plus complètes aux établissements de santé, aux équipes de gestion de la santé du conseil et de la région, aux programmes, aux partenaires de mise en œuvre et de développement, à l'administration régionale et au gouvernement local du bureau du président et au MoHCDGEC. Par exemple, le tableau de bord apporte un soutien essentiel à nos efforts pour réduire la mortalité maternelle et néonatale. Les parties prenantes mentionnées sont désormais en mesure d'accéder aux données sur une base trimestrielle qui rendent compte du nombre de décès maternels et néonatals dans un établissement spécifique aux niveaux du district, régional et national. Pour les patients infectés par le VIH, nous sommes en mesure de récupérer des données sur le nombre de patients recrutés et testés par rapport aux cibles régionales, nationales et mondiales et sur le nombre de charges antirétrovirales à distribuer.

[Figure 1. Exemple de tableau de bord transversal sur la santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et adolescente (RMNCAH) et la prévention de la transmission mère-enfant (PTME) du VIH]
Quelle est la prochaine?

IN: La première étape du déploiement a soutenu l'élaboration de supports de formation alignés sur les normes nationales. Ce fut un grand succès. Maintenant, nous travaillons avec le siège social de TSSP pour développer des modules de formation en e-learning.

[Figure 2. Cours en ligne sur le tableau de bord transversal DHIS2]

 CK : La prochaine étape consiste à former les responsables centraux et les personnels des régions et communes à l'utilisation du tableau de bord transversal. Le plan est de diffuser le tableau de bord à tous les partenaires de la santé dans le secteur de la santé, y compris les partenaires soutenant les programmes de lutte contre le VIH/SIDA ; tuberculose ; paludisme; santé reproductive, maternelle, néonatale, infantile et adolescente ; et l'épidémiologie, qui à leur tour le diffuseront et l'utiliseront dans leurs domaines de soutien respectifs. 

À ce stade, nous tenons à exprimer notre sincère gratitude à MSH pour son soutien merveilleux et fructueux. Nous sommes ici aujourd'hui grâce à vous. Nous sommes fiers du travail que nous avons accompli ensemble! 

Recherche