Soutenir des naissances plus sûres au Guatemala pendant la pandémie de COVID-19

28 juillet 2021

Soutenir des naissances plus sûres au Guatemala pendant la pandémie de COVID-19

L'accès à des soins prénatals (ANC) efficaces était déjà un défi pour les femmes et les adolescentes autochtones des hautes terres occidentales du Guatemala, même avant la pandémie de COVID-19. Le département de Quetzaltenango en particulier a des taux de pauvreté et de fécondité élevés et un accès aux services de santé inférieur aux normes. 

En 2019, MSH a commencé à travailler renforcer les soins prénatals (ANC) à Quetzaltenango en utilisant un modèle de soins de groupe pour améliorer l'expérience de la grossesse des femmes et améliorer les résultats de l'accouchement. Le projet, Renforcement des soins prénatals pour les femmes autochtones au Guatemala, a formé des infirmières et des sages-femmes traditionnelles, ou sages-femmes, Pour faciliter les réunions des groupes de femmes à des stades similaires de la grossesse. Ils ont eu des discussions sur l'auto-soins, préparation à l'accouchement, et l'importance de la livraison avec une accoucheuse qualifiée. Chaque femme avait aussi une évaluation de la santé. Ce travail a été rendu possible par une subvention de Margaret A. Cargill Philanthropies.

MSH a testé le modèle pour la première fois dans l'est de l'Ouganda en 2016 et a adapté ce modèle à l'ouest du Kenya en 2017. L'objectif final du travail est d'inciter les femmes et les adolescents à rechercher des soins prénatals de qualité et, si possible, à accoucher dans des établissements de santé équipés pour gérer les urgences.

Aider les femmes à s'adapter aux restrictions liées à la pandémie

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé début 2020, MSH et ses partenaires ont dû trouver des moyens nouveaux et innovants de soutenir les femmes enceintes. Le gouvernement guatémaltèque a institué des fermetures de week-end, des couvre-feux, des limites au transit local et interdépartemental et certaines fermetures d'établissements de santé. Les femmes ont commencé à avoir encore plus de mal à accéder aux soins en établissement, en particulier dans les zones rurales. 

Dans le même temps, les restrictions temporaires imposées aux femmes ayant un compagnon de naissance dans les établissements de santé et les craintes de contracter le COVID-19 au centre de santé ont renforcé la méfiance envers le système de santé parmi les communautés autochtones. MSH et ses partenaires locaux ont mené une série d'activités pour aider les femmes à accéder à des services de soins prénatals de qualité, notamment en appelant les femmes enceintes pour les conseiller sur leur grossesse et en les encourageant à se rendre au centre de santé pour leurs séances de soins prénatals. Le projet a également contribué à l'amélioration des installations pour renforcer la protection contre le COVID-19, y compris la formation du personnel de santé.

MSH poursuivra son travail percutant dans les hautes terres du Guatemala avec un nouveau projet : Soutenir des mères et des bébés en bonne santé. MSH poursuivra le travail à Quetzaltenango et commencera le travail dans le département de San Marcos, en collaboration avec les partenaires locaux PIES de Occidente et l'Observatoire de la santé reproductive (OSAR). Le projet étendra le modèle de soins prénatals de groupe et s'efforcera d'améliorer la qualité et la réactivité culturelle des services en établissement dans ces deux départements. 

Le programme utilisera également des ressources communautaires pour aider à identifier, atteindre, soutenir et surveiller les femmes qui ne peuvent pas accéder aux services de santé pendant leur grossesse et pendant la période post-partum, y compris en raison des restrictions liées au COVID-19. Les agents communautaires et les comadronas conseilleront les femmes sur l'importance de rechercher des services de soins prénatals précoces et sur la manière d'accéder aux services d'urgence essentiels en établissement en cas de complications. Ce travail est également rendu possible grâce à une subvention de Margaret A. Cargill Philanthropies.

Tirer parti des ressources pour soutenir la réponse au COVID-19

Alors que les infections au COVID-19 ont fortement augmenté au Guatemala, les efforts visant à soutenir le déploiement accéléré des vaccins sont encore plus importants. Les soins prénatals offrent des opportunités essentielles pour renforcer la communication sur les risques liés au COVID-19, y compris la sécurité et la disponibilité des vaccins. Le projet aidera également à relier l'accès aux cliniques mobiles de proximité, actuellement utilisées pour soutenir les soins prénatals dans les zones rurales reculées, à l'information et à la distribution des vaccins, et contribuera à garantir que le personnel mobile de proximité est formé à la prévention et au contrôle des infections.

Recherche