Annonce des récipiendaires du mécanisme de réponse à la COVID-19 et de relèvement de petites subventions

24 septembre 2021

Annonce des récipiendaires du mécanisme de réponse à la COVID-19 et de relèvement de petites subventions

Management Sciences for Health (MSH), le Mécanisme de financement mondial pour les femmes, les enfants et les adolescents (GFF) et le Partenariat pour la santé de la mère, du nouveau-né et de l'enfant (PMNCH) ont le plaisir d'annoncer les destinataires d'une nouvelle réponse COVID-19 et le mécanisme de petites subventions de rétablissement pour soutenir la société civile coordonnée et le plaidoyer des jeunes pour assurer la continuité des services pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents en réponse à COVID-19.

Depuis le début de la pandémie de COVID-19, le GFF estime que l'accès aux interventions de santé vitales pour les femmes, les enfants et les adolescents dans 36 des pays les plus pauvres du monde, dont 26 en Afrique, a diminué jusqu'à 25 %. . Cela équivaut à 4 millions de femmes incapables de recevoir des soins d'accouchement, à 17 millions d'enfants qui ne sont pas vaccinés et à plus de 5 millions de femmes et d'adolescents qui n'ont plus accès aux contraceptifs [1].

Grâce à ces petites subventions, les organisations de la société civile (OSC) de Côte d'Ivoire, Éthiopie, Ghana, Guatemala, Kenya, Malawi, Mali, Niger, Nigeria, Pakistan, Sierra Leoneet Ouganda veillera à ce que les femmes, les enfants et les adolescents continuent d'accéder aux soins prénatals, à la planification familiale, à un accouchement sans danger, à la vaccination et à d'autres services de santé et de nutrition de base ; s'assurer que les plans de réponse et de récupération COVID-19 maintiennent les services WCAH essentiels et soutiennent son investissement continu ; et tenir les gouvernements responsables du respect de ces engagements.

Pour des questions s'il vous plaît contacter: GFFCSOgrants@msh.org

Renseignez-vous sur les récipiendaires des subventions pour 2021-2022


Pakistan

Organisation : Aahung

Contact : Aisha Ijaz, directrice de programme ; Aisha.ijaz@aahung.org

Aperçu du projet : Aahung est une organisation pour la santé et les droits sexuels et reproductifs (SDSR) qui s'efforce d'améliorer l'accès à des informations et des services de qualité en matière de SDSR en utilisant une optique basée sur les droits. Grâce aux petites subventions, le projet veillera à ce que les femmes et les adolescents au Pakistan puissent accéder aux informations et aux services essentiels de SDSR directement ou indirectement par le biais du système de santé. Le projet surveillera et évaluera la fourniture par les secteurs public et privé de conseils, de produits et de services de planification familiale, d'avortement sécurisé et de soins post-avortement (SA/PAC) et de violence sexiste (VBG) pour la qualité, la continuité et la réactivité aux besoins des femmes et des adolescents pendant COVID-19. Aahung prévoit également de mobiliser les communautés et les prestataires de services par le biais d'un engagement ciblé via des supports numériques et basés sur le terrain dans le but de générer une demande pour que les femmes et les adolescents utilisent les conseils et services de planification familiale, les produits et services SA/PAC et les conseils pour la VBG.

Guatemala

Organisation : Association PASMO

Contact : Susana Lungo, Directrice exécutive ; slungo@pasmo.org

Aperçu du projet : Asociación PASMO (Organisation panaméricaine de marketing social) est une organisation à but non lucratif d'Amérique centrale, composée de professionnels du marketing social œuvrant pour contribuer de manière durable à la santé des populations dans des contextes vulnérables. En mettant l'accent sur l'innovation, le marketing social et le développement et l'utilisation de preuves, les programmes de santé du PASMO sont orientés vers la mesure et l'obtention de résultats et d'impacts sur la santé. Le projet du PASMO vise à contribuer à accroître l'accès des femmes adultes et des adolescentes aux services de santé et l'attention aux cas de VBG dans le contexte de COVID-19 grâce à des stratégies de communication pour le changement social et comportemental. Grâce à cette subvention, PASMO contribuera aux efforts nationaux et locaux visant à maintenir l'accès à des services de santé complets et à des services de prévention et de réponse à la violence sexiste. Quetzaltenango, San Marcos et Huehuetenango.

Mali

Organisation : Association des Enfants et Jeunes Travailleurs « JEKAWILI » Mopti

Personne-ressource : Aboubacar Dembele, gestionnaire financier; aejtmopti@gmail.com

Présentation du projet : L'association des Enfants et Jeunes Travailleurs (AEJT) œuvre pour l'amélioration des conditions de vie et de travail des enfants et jeunes travailleurs des petits métiers. L'objectif de leur projet est de permettre aux structures de prestation de services de santé de la reproduction de la région de Mopti de fournir des services de qualité et de promouvoir l'utilisation de ces services de santé essentiels par les jeunes du secteur informel, malgré le COVID-19. Cette subvention aidera leur projet à fournir aux jeunes du secteur informel des compétences et des informations de qualité sur COVID-19 pour défendre leur santé reproductive. Leurs activités augmenteront l'utilisation des services de santé reproductive, tels que la planification familiale, le dépistage du VIH/SIDA, le traitement des infections sexuellement transmissibles et l'hygiène mensuelle, ainsi que la prévention du COVID-19 chez les jeunes filles et garçons.

Ghana

Organisation : Centre d'amélioration des capacités pour le bien-être des personnes vulnérables (CIWED)

Contact : Baako Abdul-Fatawu, directeur exécutif ; baako@ciwedghana.org

Aperçu du projet : CIWED est une organisation de plaidoyer et d'autonomisation basée sur le genre qui autonomise les femmes, les enfants et les jeunes, sur la base de considérations relatives aux droits de l'homme et à l'égalité des sexes. L'objectif du projet est de contribuer au plaidoyer et à la responsabilisation pour la poursuite de services de santé et de nutrition de qualité et vitaux pour les femmes, les enfants et les adolescents pendant et après la pandémie de COVID-19, et pour améliorer les résultats de santé dans ces domaines. CIWED plaidera auprès du gouvernement et des décideurs pour maintenir la disponibilité de services de santé reproductive, maternelle, néonatale, adolescente et infantile (RMNCAH) sensibles au genre, équitables et de haute qualité dans le cadre de la réponse et du rétablissement COVID-19 ; soutenir les activités de plaidoyer pour prévenir et répondre à la VBG pendant la pandémie de COVID-19 par le biais de campagnes ciblant l'engagement des hommes et s'attaquant aux moteurs de la violence entre partenaires intimes ; et mobiliser une action collective pour garantir que les femmes, les enfants et les adolescents continuent de demander et d'utiliser les services essentiels pendant la pandémie de COVID-19.

Nigeria

Organisation : Centre de Recherche et de Projets de développement (dRPC)

Personne-ressource : Dre Judith-Ann Walker; drpc20022002@yahoo.com

Aperçu du projet : Le Development Research and Projects Center (dRPC) est une organisation à but non lucratif au Nigeria qui s'emploie à renforcer la capacité des OSC et des coalitions d'OSC à mettre en œuvre des interventions durables de responsabilité sociale et de bonne gouvernance qui profitent aux populations pauvres, vulnérables et exclues. (femmes, jeunes et filles). L'objectif de ce projet est de s'assurer que le gouvernement supprime les obstacles à l'accès des femmes, des enfants et des adolescents aux services essentiels de santé et de nutrition afin d'améliorer les résultats de la WCAH alors que le Nigéria élabore et met en œuvre des plans de réponse et de relance COVID-19. dRPC travaillera avec les OSC et les plateformes de responsabilité en matière de santé pour augmenter la capacité de plaidoyer fondé sur des preuves, de suivi et de génération de données pour la messagerie et la responsabilité fondées sur des preuves, et d'amplifier la messagerie et les communications fondées sur des preuves par le biais de plateformes et de réseaux de responsabilisation. 

Côte d'ivoire

Organisation : Fédération Nationale des Organisations de Santé de Côte d'Ivoire (FENOS-CI)

Contact : Zikehouli Digbeu Luc, Chargé de Plaidoyer/Chef de Projet ; digbeuluc@fenosci.org

Présentation du projet : FENOS-CI regroupe 300 organisations (ONG, fondations, réseaux thématiques, groupements de tradipraticiens, etc.) à travers la Côte d'Ivoire et sert d'interface entre l'Etat et les OSC œuvrant dans le domaine de la santé. L'objectif du projet est d'améliorer l'accès aux soins et services de santé maternelle, infantile et adolescente grâce à une approche centrée sur le renforcement du rôle des communautés. FENOS-CI travaillera avec les leaders communautaires, les associations de femmes, les associations de jeunes, les coopératives et les mutuelles de développement et d'autres acteurs clés pour réduire les pratiques socioculturelles préjudiciables aux femmes, aux enfants et aux adolescents. La FENOS-CI travaillera également avec les OSC pour plaider en faveur d'allocations budgétaires locales supplémentaires pour l'amélioration des soins et des services de santé.

Kenya

Organisation : Kisumu Medical and Education Trust (KMET)

Personne-ressource : Monica Oguttu, directrice exécutive; moguttu@kmet.co.ke, info@kmet.co.ke

Aperçu du projet : KMET est une ONG kenyane qui vise à renforcer les capacités des programmes de santé, d'éducation et de développement, y compris des institutions médicales, pour fournir des soins de haute qualité. KMET travaille aux niveaux local, national et international pour élargir l'accès à des services complets de santé reproductive fondés sur les droits pour les personnes défavorisées et dans les communautés difficiles à atteindre. L'objectif du projet est de s'assurer que les communautés du comté de Kisumu demandent et utilisent constamment des services WCAH de qualité et réactifs. En utilisant des mécanismes de responsabilité sociale pour identifier les lacunes et les solutions vers la fourniture de WCAH et en améliorant l'utilisation et la continuité des services WCAH pendant COVID-19, KMET espère améliorer la responsabilité grâce à des communautés responsabilisées, stimuler l'allocation des ressources de santé en fonction des besoins de la communauté, augmenter l'utilisation des services WCAH et améliorer l'accès à la contraception des femmes en âge de procréer.

Éthiopie

Organisation : Kulich Youth Reproductive Health and Development Organization (KYRHDO)

Contact : Wubitu Hailu, Sr., Directrice exécutive ; Fitsum2002@hotmail.com

Aperçu du projet : KYRHDO s'efforce de donner aux jeunes, aux femmes et aux communautés les moyens de résoudre les problèmes de santé sexuelle et reproductive (SSR) et socio-économiques en collaboration avec le gouvernement, les ONG, les organisations communautaires et d'autres parties prenantes. L'objectif de leur projet est de renforcer la capacité des jeunes femmes, filles et hommes à créer des espaces sans violence pendant la pandémie de COVID-19. Les activités du projet visent à accroître la sensibilisation des jeunes femmes sur leurs droits fondamentaux et les mécanismes de signalement de la VBG, à développer et à renforcer la capacité du gouvernement à protéger les victimes et les groupes vulnérables contre la VBG, à s'attaquer aux causes profondes de la VBG dans le contexte de COVID-19, à renforcer les actions communautaires qui promeuvent la responsabilisation et impliquer les survivants de VBG dans des moyens de subsistance alternatifs.

Sierra Leone

Organisation : Coalition pour la santé mentale – Sierra Leone

Contact : Joshua Abioseh Duncan, gestionnaire de programmes ; jduncan.mhinsl@gmail.com 

Aperçu du projet : La National Mental Health Coalition envisage une société qui protège les droits humains et la dignité des personnes ayant des problèmes de santé mentale, en particulier les femmes et les adolescentes, en fournissant des soins et un soutien non discriminatoires, inclusifs et de haute qualité. Le projet vise à développer un environnement habilitant et autonomisant dans lequel la santé maternelle des adolescentes et des femmes enceintes pendant la COVID-19 peut prospérer. Pour atteindre son objectif, le projet cherche à mener des recherches fondées sur des preuves qui répondent aux besoins de santé des adolescentes et des femmes enceintes, à doter les prestataires de services de compétences psychosociales pour améliorer la santé et le bien-être maternels des adolescentes et des femmes enceintes, et impliquer les communautés et les écoles à travers des messages clés pour promouvoir un changement d'attitude concernant la manière de répondre aux besoins de santé des adolescentes et des femmes enceintes.

Niger

Organisation : ONG Convergence pour le Développement Durable au Niger (CODD Niger)

Contact : Ibrahim Innocent, Secrétaire Exécutif National ; coddniger@gmail.com

Aperçu du projet : Le projet sensibilisera la population, en particulier les femmes, les jeunes et les prestataires de soins de santé, afin d'assurer la continuité des services sexuels, reproductifs, maternels, néonatals, adolescents et nutritionnels pendant COVID-19. CODD Niger prévoit de mobiliser les influenceurs pour assurer la continuité des services dans les districts de Niamey et Tilaberi en initiant des forums communautaires, en créant du contenu pour les réseaux sociaux, en créant des champions et en renforçant l'interaction entre les communautés et les prestataires.

Ouganda

Organisation : Public Health Ambassadors Uganda (PHAU)

Contact : Lillibet Namakula, responsable des programmes ; lillibet@phauganda.org

Aperçu du projet : PHAU est une organisation à but non lucratif, dirigée par des jeunes et au service de la jeunesse, qui travaille sur les questions de santé et de droits sexuels et reproductifs et sur la sensibilisation à la prévention du VIH/sida par le biais de programmes d'autonomisation des jeunes, d'éducation à la santé, d'entrepreneuriat social et d'utilisation des TIC. pour la santé. L'objectif du projet est de contribuer à un accès accru aux services intégrés de RMNCAH dans le cadre de COVID-19 parmi les jeunes du district de Jinja. PHAU tirera parti des structures communautaires existantes à Jinja pour identifier et sélectionner des pairs mobilisateurs qui joueront un rôle important pour atteindre les jeunes femmes avec des informations WCAH intégrées de qualité dans leurs zones de chalandise et les orienter vers des services de SDSR de qualité dans des établissements de santé sélectionnés. Le projet mobilisera et autonomisera également les jeunes leaders en tant que champions de la SDSR et agents de changement actifs qui plaideront pour l'amélioration des services WCAH, et amplifiera les besoins et les défis existants en matière de SSR affectant les jeunes femmes qui doivent être traités par les responsables dans leurs communautés respectives.

Malawi

Organisation : Coalition des femmes contre le cancer au Malawi (WOCACA)

Contact : Maud Mwakasungula, directrice exécutive ; wocacacancer@gmail.com, maud@wocaca.org 

Aperçu du projet : WOCACA s'efforce de garantir que les femmes et les filles rurales du Malawi aient un accès équitable à l'information et aux soins pour les cancers de la reproduction, d'autres maladies non transmissibles (MNT) et d'autres besoins en matière de SDSR. L'objectif du projet est de soutenir l'objectif national de renforcement des capacités de sensibilisation et de mobilisation communautaires pour créer une demande de services de prévention et de contrôle du cancer du col de l'utérus. La stratégie clé sera d'améliorer la sensibilisation et les interventions de changement de comportement de la communauté, des décideurs et des agents de santé pour la prévention et le contrôle du cancer du col de l'utérus. Les groupes cibles importants dans la lutte contre le cancer du col de l'utérus comprennent les dirigeants communautaires, politiques et religieux ; écoles; la jeunesse; guérisseurs traditionnels; et médias. Le projet utilise une approche multidimensionnelle, combinant éducation, sensibilisation et réduction de la stigmatisation pour promouvoir l'égalité en matière de santé.


1. "Récupérer et accélérer les gains de santé pour les femmes, les enfants et les adolescents". Récupérer les gains : les arguments en faveur d'un investissement dans le mécanisme de financement mondial 2021-2025 (Washington DC : Groupe de la Banque mondiale, 2021). https://www.globalfinancingfacility.org/sites/gff_new/files/documents/case-for-investment-gff.pdf.

 

Recherche