Le programme de maintien du continuum des soins accessibles et des services essentiels

Le programme de maintien du continuum des soins accessibles et des services essentiels

Avantages

Un agent de santé communautaire à Madagascar met en place une affiche éducative sur la prévention du COVID-19.

Dans 14 régions, ACCESS a aidé à atteindre plus de 4 millions de personnes avec des messages COVID-19 et des informations sur la vaccination grâce à la diffusion dans les médias sociaux et de masse.

sage-femme malgache

Depuis 2018, nous avons touché plus de 1.5 million d'utilisateurs réguliers de la planification familiale et aidé plus de 450,000 XNUMX femmes à terminer leurs soins prénatals.

ACCESS a aidé les volontaires de santé communautaire à tester plus de 1.3 million d'enfants pour le paludisme et à traiter plus de 400,000 XNUMX enfants avec un traitement antipaludique de première intention.

Vue d'ensemble

Par le biais du programme Accessible Continuum of Care and Essential Services Sustained (ACCESS), nous poursuivons notre soutien au gouvernement de Madagascar pour accélérer l'impact durable sur la santé et renforcer la gestion du secteur de la santé par le ministère de la Santé publique. Le programme ACCESS vise à garantir que des services de santé de qualité sont disponibles et accessibles de manière durable à toutes les communautés malgaches dans les régions cibles du programme, que les systèmes de santé locaux fonctionnent efficacement pour soutenir la prestation de services de qualité et que les Malgaches adoptent durablement des comportements sains et des normes sociales.

En partenariat étroit avec le gouvernement de Madagascar et ses partenaires locaux, MSH mène des activités dans 78 districts à travers 14 régions, abritant plus de 16 millions de personnes. Le programme fournit également un soutien complet au plan de réponse COVID-19 du pays.

Le COVID-19 n'est pas la première épidémie à frapper Madagascar. Le pays a connu plusieurs épidémies de peste, une épidémie de rougeole et même une épidémie de polio au cours des 5 dernières années. Le programme phare de l'USAID, ACCESS, travaille en étroite collaboration avec le ministère de la Santé publique de Madagascar pour répondre à ces épidémies et favoriser les activités de préparation et de réponse aux épidémies à tous les niveaux du système de santé, des efforts qui sont devenus encore plus cruciaux dans la lutte contre le COVID-19. .
A Madagascar, les volontaires de santé communautaire fournissent des services de santé essentiels aux populations isolées. Ils traitent les maladies infantiles courantes et répondent aux besoins non satisfaits en matière de contraception. La bénévole de santé communautaire Brunette de Vatovaty Fitovinany utilise l'application mobile CommCare pour fournir de meilleurs services de planification familiale à ses clients.
« Depuis que j'ai commencé à éduquer les gens sur les avantages des moustiquaires, personne n'est mort du paludisme dans mon village », explique Leany Fameno à Madagascar. Fameno est l'un des milliers de volontaires de santé communautaire habilités par le programme ACCESS dirigé par MSH et financé par l'USAID avec les outils et les compétences nécessaires pour favoriser le changement de comportement social, y compris l'utilisation appropriée des moustiquaires.
Dr Serge Raharison

Directeur de projet

Contact du projet

Le Dr Serge Raharison, MSc, possède 28 ans d'expérience dans la mise en œuvre, la conception et la gestion de programmes de santé publique. Il est diplômé de la faculté de médecine d'Antananarivo et a obtenu sa maîtrise à la London School of Hygiene and Tropical Medicine. Il a commencé sa carrière en tant que prestataire de soins de première ligne dans les crises humanitaires, puis a progressivement dirigé la mise en œuvre d'initiatives de santé et de développement avec MSF, CARE, JSI, Chemonics, FHI360 et autres. À la fin des années 2000, le Dr Raharison a été nommé par le gouvernement de Madagascar au poste de secrétaire général du ministère de la Santé publique de son pays d'origine, avant de s'installer aux États-Unis pour rejoindre l'équipe du Programme de survie maternelle et infantile (MCSP) de l'USAID à Washington DC. , d'où il a soutenu des programmes de pays en RDC, en Guinée, au Rwanda, au Mali, au Libéria et en Haïti. En mars 2019, Serge est rentré chez lui à Madagascar pour travailler avec MSH.

Donateurs et partenaires

Les bailleurs de fonds

L'Agence des États-Unis pour le développement international

Partenaires

American Academy of Pediatrics

Collège américain des infirmières sages-femmes

Action Socio-sanitaire Organisation Secours

Catholic Relief Services

Dimagi

Johns Hopkins Bloomberg School of Public Health Centre pour les programmes de communication

Population Services International

Recherche